Gestion Mentale :

DES VALEURS // DES CONCEPTS // DES PRATIQUES

  • Slide - Gestion mentale
  • Gestion mentale
  • Le public cible

Public cible

Les parents

La gestion mentale peut aider les parents :

  • en leur montrant qu’il y a différents profils cognitifs au sein d’une même famille,
  • en les incitant à repérer les différences cognitives chez leurs enfants,
  • en leur indiquant comment accompagner les travaux à domicile, comment faire réciter les leçons, etc.
  • en leur suggérant comment stimuler le projet et l’évocation à tout propos dans la vie quotidienne…

Voir la rubrique « témoignages et exemples »

Les enseignants

La gestion mentale peut aider les enseignants :

  • à se connaître au point de vue cognitif, enjeu important puisque chacun enseigne comme il apprend,
  • à s’observer dans leur façon de donner cours, autrement dit, à mettre des mots sur ce qu’ils font déjà,
  • à élargir et varier leur façon de donner cours, s’ils le souhaitent,
  • à assurer en cas de besoin une aide individuelle personnalisée,
  • à pratiquer un langage commun et clair dans les conseils de classe, les bulletins et les rencontres avec les parents.

Voir la rubrique « témoignages et exemples »

Les centres PMS

Les agents PMS sont confrontés à des difficultés où le cognitif est très présent même s’il est souvent mêlé à beaucoup d’affectif. La gestion mentale peut aider les intervenants à recadrer sur le cognitif et ainsi inviter le jeune en difficulté à faire la part des choses entre le cognitif, le relationnel et l’affectif.

Voir la rubrique « témoignages et exemples »

Les entreprises

Dans la mesure où la vie de l’entreprise est faite de communication et de traitement de l’information, la gestion mentale peut donner des outils d’analyse des différences cognitives. Chacun, en effet, construit et communique selon son profil d’apprentissage.

Pour l’instant, aucun formateur belge n’assure ce type de démarche.

Les éducateurs

Les éducateurs sont au carrefour du vécu des jeunes. La gestion mentale leur donnera un outil d’analyse du cognitif et de tout ce qui est communication. La collaboration avec les enseignants en sera facilitée.

Voir la rubrique « témoignages et exemples »

Les animateurs

Pour qu’une animation soit vraiment réussie, il est bon qu’elle laisse des « traces » ; la gestion mentale donne des outils à l’animateur pour que les participants ne soient pas simples spectateurs ou consommateurs.

Voir la rubrique « témoignages et exemples »

Les logopèdes

Les techniques de test et le traitement logopédique proprement dit restant ce qu’ils sont, la gestion mentale donne au logopède d’autres outils pour inviter le patient à fixer les acquis et à les utiliser en toutes circonstances.

Voir la rubrique « témoignages et exemples »

L’alphabétisation

Ce secteur rencontre des difficultés spécifiques : il s’agit souvent d’apprentissage avec un côté affectif très important. La gestion mentale peut donner des outils qui permettent d’installer les attitudes de base de l’apprentissage et de soutenir l’effort des apprenants.

Voir la rubrique « témoignages et exemples »

La réinsertion sociale

Comme pour l’alphabétisation, les difficultés se situent souvent au niveau cognitif mais aussi et surtout au niveau de l’image de soi en tant qu’apprenant. La gestion mentale donne des outils pour rencontrer ces difficultés le plus précisément possible.

Voir la rubrique « témoignages et exemples »

Les écoles de devoirs

Comme pour les enseignants ou les éducateurs, la gestion mentale donne des outils qui permettent de comprendre les difficultés des apprenants très perturbés et d’installer les attitudes de base de l’apprentissage.

Voir la rubrique « témoignages et exemples »