Gestion Mentale :

DES VALEURS // DES CONCEPTS // DES PRATIQUES

  • Slide des témoignages

Les lacets d'Hugo

Paru dans la Feuille d'IF n° 17 de décembre 2008.

Les lacets d'Hugo ou la force de l'évocation consciente au quotidien .


Hugo a six ans et, depuis quelques mois, il manifeste le souhait de nouer lui-même les lacets de ses chaussures. Dès que l’occasion se présente, j’essaie de le lui apprendre, mais à chaque fois, c’est un échec. Je lui montre les gestes à reproduire, je lui explique les étapes à suivre et, tout de suite après, il essaie à son tour, mais en vain ! Il est déçu, mais je n’insiste pas en pensant qu’il n’a pas encore développé suffisamment les gestes de psychomotricité fine.

Après les deux premiers jours de ma formation à la gestion mentale, je décide de renouveler l’apprentissage. Hugo s’assied sur mes genoux (afin d’être dans la même position que quand il devra lui-même nouer ses lacets) et à nouveau, je lui montre les gestes à faire en lui expliquant les étapes, mais avant qu’il tente à son tour, je lui demande d’essayer de « mettre les gestes qu’il vient de voir dans sa tête ». Hugo ferme alors les yeux et j’observe qu’il se met ensuite à reproduire les gestes dans l’espace, par étape. Lorsqu’il a fini, il prend la chaussure et noue les lacets sans aucune difficulté. Il crie alors fièrement qu’il a réussi …

Je suis revenue sur cet apprentissage avec Hugo et il apparaît qu'avant il n'évoquait pas... Il dit qu'il était impatient de faire lui-même ses lacets. Je pense que c'est la raison pour laquelle il n'évoquait pas, il voulait faire les choses trop rapidement et, donc, il ne prenait pas le temps de mettre en tête... L'impatience fait partie de sa personnalité au quotidien : nous y sommes attentifs avec son papa, car nous nous rendons compte que cela peut nuire à ses apprentissages.

Par contre, il m'explique clairement qu'il a vu mes mouvements en tête et qu'il a entendu ma voix. Il a ensuite reproduit avec ses mains dans l'espace les gestes à accomplir.

On peut penser qu’avant, Hugo était surtout en perception-action (pour ses lacets !) et que maintenant il y a ajouté l'évocation.


Témoignage de la Maman d’Hugo, Isabelle Gillot, professeur au Collège Saint Augustin de Gerpinnes.
Novembre 2008.

Ce site Web utilise des cookies pour s'assurer que vous obtenez la meilleure expérience sur notre site Web.