Gestion Mentale :

DES VALEURS // DES CONCEPTS // DES PRATIQUES

La phrase du mois

Pour une hygiène de l'attention numérique.

En conclusion, les nouvelles technologies numériques apportent indéniablement un outil de communication, un accès aux connaissances et un gain de temps potentiel révolutionnaire dont il serait absurde de se priver. Et, de toute manière, un retour en arrière massif aux "anciennes technologies" est inenvisageable. Cela étant dit, les contraintes qu'elles imposent au cerveau en général, et à l'attention en particulier, sont encore insuffisamment perçues. Ces technologies nous ont munis d'un nouveau sens, à la couverture extrêmement vaste, sans nous doter du système de filtrage préattentif adéquat; et il ne faut pas attendre que notre cerveau s'adapte structurellement à ce média, comme il a pu le faire avec l'invention de l'écriture. Il est donc urgent de prévoir un accompagnement, surtout chez les jeunes, présentant clairement l'attention et ses limites, et les contraintes que lui font subir les nouvelles technologies, avec comme question centrale : "Qui décide vraiment de mes actions, moi ou ma machine ?" (Jean-Philippe Lachaux, Le cerveau funambule, Odile Jacob, 2015, p.58. Nous mettons en gras.)